Etat espagnol – Les premiers pas pour une alternative politique anticapitaliste et de classe face à la crise du Régime du 78

16 avril 2016

Non classé

II Rencontre Nationale de « No hay tiempo que perder » (« Il n’y a pas de temps à perdre »), Madrid.

Samedi 2 avril, avec plus de 100 activistes, organisations politiques et militantes de gauche, venant de différentes régions de l’État espagnol, nous avons participé au II Rencontre de “No hay tiempo que perder” (NHTQP,  « Il n’y a pas de temps à perdre » en français) à Madrid. Sur la base du projet de document politique programmatique présenté par le bureau, dans une ambiance fraternelle et enthousiaste, a été discuté la proposition de prendre des mesures dans la formation d’un pôle anticapitaliste et de classe qui offre une issue  de fond aux problèmes des travailleurs, des secteurs populaires, des femmes et des jeunes et se constitue comme une alternative aux variantes réformistes comme Podemos et IU qui posent qu’il est possible de changer les choses au sein des cadres du capitalisme et sans rompre avec celui-ci.

Le Rencontre a débuté par la présentation du document programmatique où est analysée et caractérisée la crise du capitalisme et du Régime du ‘78, et est tiré le bilan que la politique de la gauche réformiste comme Podemos et UI, et le rôle qu’ils ont joué depuis le 15M, n’est autre que celui de  « renforcer l’illusion d’un changement social à travers les institutions, en laissant de côté la mobilisation sociale ». Le document propose une série de revendications programmatiques  pour une issue des travailleurs et populaire à la crise, en reprennant la mobilisation sociale et la centralité de la classe ouvrière.

Avec plus de 50 amendements qui ont été présentés et discutés, finalement a été approuvé le texte en posant les bases programmatiques de l’initiative NHTQP.

Les résolutions

La deuxième partie du rencontre a été consacrée au débat et au vote sur les résolutions politiques et organisationnelles ainsi que les campagnes politiques et les tâches à aborder à l’avenir. En résumé, nous présentons certaines des plus importantes.

Résolution sur l’intervention dans la lutte des classes: « NHTQP doit devenir un outil puissant pour intervenir dans la lutte des classes.  Un front d’où coordonner notre activité dans le mouvement ouvrier et des jeunes, avec une activité propre et une capacité de répondre concrètement aux tâches que les anticapitalistes et révolutionnaires avons dans cette période. »

En ce sens, a été décidé de discuter le programme de NHTQP parmi les travailleurs, les femmes et les jeunes afin de nous délimiter du réformisme. Aussi a été décidé l’intervention commune dans les événements et les mobilisations de la lutte des classes comme le 1er mai et les marches de la dignité.

Résolution sur les journées de débat politique ouvertes. Avec l’intention de continuer les discussions, il a été décidé: « discuter pendant un week-end sur la situation sociale et politique actuelle, l’économie, la politique internationale, ainsi que des débats théoriques et stratégiques pour les révolutionnaires anticapitalistes d’aujourd’hui ». Cette résolution est liée avec le fait qu’il s’est révélé nécessaire d’approfondir les débats, question qui s’est exprimée notamment dans les discussions autour de la question de genre ou le mot d’ordre d’une Assemblée constituante.

Résolution sur la question de genre: A été résolu « un appel à un vaste mouvement de femmes anti patriarcal et anticapitaliste pour promouvoir l’organisation, la mobilisation et les luttes des femmes dans la perspective de mettre fin à ce système d’exploitation et de jeter les bases pour l’émancipation complète des femmes. »

Le Rencontre a condamné et rejeté le récent accord entre l’UE et la Turquie pour l’expulsion des réfugiés  et c’est pour cela qu’il a décidé de mener une « grande campagne internationaliste contre la guerre impérialiste, la xénophobie et le racisme » en exigeant « des pleins droits pour les immigrants et réfugiés, la fermeture des centres de détention, la suppression des restrictions de frontière et la plein liberté de mouvement pour tous les peuples »

A également été exprimé « la solidarité avec les peuples en lutte pour sa souveraineté », en particulier en ce qui concerne la situation du peuple sahraoui, kurde et palestinien.

Vers la création d’un Front Anticapitaliste et de classe dans l’État espagnol

Sans aucun doute un pas fondamental dans le Rencontre a été la résolution organisationnelle qui vise à commencer à fonctionner et à intervenir conjointement dans chaque territoire sur la base des accords politiques et programmatiques atteints et appeler un troisième  Rencontre National pour le mois d’octobre.

La résolution affirme: « NHTQP donne un nouveau pas vers l’avant et se structure territorialement pour développer une pratique militante commune dans la lutte de classes et l’intervention politique entre les organisations et militants indépendants qui le composent, promouvant dans nos territoires respectifs des Comités de NHTQP pour la construction d’un Front Anticapitaliste et de Classe qui devienne une alternative politique au réformisme et à la crise du Régime du 78 ».

Continuer le chemin entrepris

Nous rentrons de Madrid convaincus de l’importance d’avoir participé au Rencontre et du fait qu’ont été jeté des bases importantes pour faire des pas en commun à partir d’une perspective anticapitaliste et de classe. Nous sommes contents d’y avoir participé et nous sommes déterminés à travailler pour résoudre les défis qui se posent pour nous.

Nous réitérons donc notre intervention dans le Rencontre, en disant que nous adhérons et saluons l’initiative NHTQP parce que nous croyons qu’elle principalement  deux vertus. D’une part, elle remet au centre de la scène la classe ouvrière et ses méthodes. D’autre part elle est un outil qui nous permet de penser, de discuter et frapper ensemble dans cette perspective, contre les variantes du réformisme d’aujourd’hui.

Il faut travailler maintenant dans chaque territoire dans la construction et la mise en place des comités pour l’intervention commune et l’expansion de cet espace. Une étape importante en ce sens est le 1 mai, une grande opportunité pour la présentation en public de l’initiative et sa construction.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vigipresidhollande |
LE BLOG "FORCE OUEST G... |
Mouvementregionalistehumaniste |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Reseauliberte
| Le blog de la Ferc-Sup CGT ...
| Debat Politique Algerienne